École Supérieure de Conception Raisonnée

Une école gratuite pour devenir un professionnel de l’écohabitat

Partout en France, des citoyens rêvent de vivre en respectant l’environnement dans un écohabitat.

C’est parce que la recherche en écohabitat est insuffisante et que les professionnels dans ce domaine sont rares que l’École Supérieure de Conception Raisonnée a été imaginée. Cette école gratuite permettra de former les professionnels qui créeront les écohabitats de demain.

La crise climatique impose une évolution en profondeur du système actuel de production et de consommation.
La réduction de nos consommations, le développement des énergies renouvelables et la conception d’écohabitats sont devenus une nécessité.
Au-delà des engagements politiques et de la prise de conscience de chacun de nous, la réorientation de la recherche et des formations professionnelles nécessaires à la transition écologique est une urgence absolue. C’est la raison pour laquelle nous avons créé l’ESCR.
L’École Supérieure de Conception Raisonnée se consacrera exclusivement à la recherche et à la formation des spécialistes dont la France a besoin pour permettre sa transition écologique.
Cette école se caractérisera par une formation technologique de haut niveau intégrant une forte dimension numérique et une pédagogie par projets. L’étudiant ne fera pas que concevoir numériquement un écohabitat : il accompagnera son projet jusqu’à sa livraison durant son stage.
L’ESCR offre aux porteurs de projets d’écohabitat la possibilité de parrainer un futur étudiant qui, en échange, concevra l’écohabitat dont ses futurs occupants ont toujours rêvé.
Cette école se veut gratuite pour ses étudiants et offrira un cadre unique en pleine nature pour permettre aux étudiants de se concentrer sur la création des écohabitats de demain.

Karima Rafes, Présidente de l’ESCR

Nos missions

Créer l’école des concepteurs des écohabitats de demain

  • Identifier les meilleurs candidats pour mettre en œuvre une conception raisonnée à l’aide de la « Coupe de France de Conception Raisonnée ».
  • Recruter sans que la situation financière des candidats soit un frein, à l’aide d’un service de conception d’écohabitat proposé aux particuliers permettant de couvrir tous les frais des étudiants (logement, alimentation, vêtements, santé et culture).
  • Transmettre l’éthique, le savoir, le savoir-faire et le savoir-être nécessaires à ce métier à l’aide d’une immersion complète dans un lieu de vie écologique et solidaire, avec un personnel pédagogique compétent et non précarisé.
  • Former des professionnels en conception raisonnée en 3 ans après le baccalauréat, en mesure de s’insérer dans le domaine de la construction d’écohabitats.
  • Former des spécialistes en conception raisonnée (Bac +5) selon trois domaines d’expertise : diagnostic, conception et modélisation des ressources d’un bâtiment (BIM).
  • Créer un laboratoire de recherche pour permettre aux enseignants de faire progresser leur niveau de connaissances et aux anciens étudiants de préparer un doctorat pour enseigner à leur tour dans l’école.

Fournir un service abordable de conception d’écohabitats

  • Concevoir l’écohabitat de particuliers – les parrains – qui financent ainsi la formation des étudiants de l’école.
  • Piloter le chantier d’écohabitat d’un parrain jusqu’à sa livraison par l’étudiant au travers de son stage de troisième année.
  • Contrôle des coûts par l’école, qui s’assure que le parrain bénéficie d’un prix juste et maîtrisé pour la construction de son écohabitat.
Fabriquer et transmettre les connaissances nécessaires pour la transition écologique
  • Constituer une base de connaissances traçables, gratuites et libres (CC0) afin de pouvoir calculer et simuler l’efficience des produits et des services.
  • Sensibiliser tous les lycéen(ne)s et leurs enseignant(e)s aux questions environnementales, à travers la « Coupe de France de Conception Raisonnée ».

Des diplômes

Pour répondre à l’urgence de la transition énergétique​

Les professionnels de la conception, de la gestion et du contrôle des bâtiments doivent évoluer.

Nos diplômés pourront créer leur cabinet d’écoconstruction ou travailler dans les établissements souhaitant proposer des services de transition écologique : collectivités locales, entreprises du BTP, bureaux d’études techniques, bureaux d’architecture…

Diplôme professionnel (Bac +3)

Pour savoir concevoir et piloter une écoconstruction

Cette formation en 3 ans dans l’école (sauf durant le stage de dernière année) permettra d’être opérationnel pour piloter des écoconstructions. L’étudiant concevra les écohabitats de ses parrains et coordonnera le chantier de l’un d’entre eux jusqu’à sa livraison, durant son stage.

Cette formation est ouverte aux titulaires du Bac, professionnel STI ou général, aux salariés et aux demandeurs d’emploi. L’ouverture de l’école en 2021 dépendra du nombre d’étudiants souhaitant s’y inscrire et du nombre de parrains qui accepteront de confier la conception de leurs projets d’écohabitat à nos étudiants.

CONCEVOIR

Un habitat en fonction du terrain, du climat, de la végétation, des habitants, du plan d’urbanisme, de la réglementation…

PROGRAMMER

Les systèmes qui servent à gérer les différentes ressources nécessaires à la vie des habitants, comme la gestion des eaux, de l’énergie…

DIAGNOSTIQUER

Le bilan énergétique, les attentes des habitants, l’impact de l’habitat et de ses occupants sur l’environnement…

COORDONNER

Les phases du chantier, la sécurité, et les acteurs du BTP et de l’éco-construction, jusqu’à la livraison de l’habitat.

Diplôme de spécialisation (Bac +5)

Certains étudiants pourront poursuivre leur cursus pour devenir spécialistes en écoconception. Ce métier évalue les impacts environnementaux d’un produit ou d’un procédé sur l’ensemble de son cycle de vie. Le professionnel participe aux choix technologiques des composants et des matériaux, afin de favoriser la maintenance et le recyclage. Ses principales missions portent sur la recherche de solutions techniques.
L’école proposera trois spécialités : le diagnostic, la conception et la modélisation des ressources d’un bâtiment (BIM).
L’ouverture de cette formation dépendra des parrains qui accepteront de confier à nos étudiants des problèmes complexes à résoudre dans le domaine de l’écoconstruction.

L’école demandera, dès l’insertion professionnelle de ses premiers diplômés, les certifications et les accréditations pour faire reconnaître sa licence professionnelle et son diplôme d’ingénieur.

Nos enseignements

Nos enseignants exercent dans des écoles d’ingénieurs et/ou ont des activités professionnelles dans l’écoconstruction.

Cammenberts

Vie à l'école

PIXNIO-311288-5040x3360_light

L’enseignement sera réparti sur 30 semaines de cours.
Chaque semaine de cours durera 25 heures.

L’étudiant vivra dans un foyer étudiant en pleine nature.
Durant son temps libre, il pourra participer aux activités associatives de l’école :

  • Sorties sportives en pleine nature ;
  • Agroécologie pour alimenter l’école en produits bio ;
  • Participation à des concours d’architecture.